photo
logo

Citations à méditer...

Une sélection de citations,
aphorismes et pensées

Confucius

Confucius, né en Chine en 551 et mort en 479 avant JC.
Philosophe et humaniste, contemporain plus jeune de Lao-Tseu qu'il aurait connu, Confucius a passé sa vie à prêcher pour l'harmonie entre les hommes. Tout en transmet- tant la sagesse ancienne, il mit l'homme au centre de ses préoccupations, inculquant une morale positive, fondée sur l'étude et la réflexion personnelle. Il eut de nombreux disciples qui compilèrent, après sa mort, un recueil de ses préceptes : le Lunyu (Discours et Conversations). La tradition veut qu'il ait classé et arrangé les classiques qui existaient de son vivant, mais il est très improbable qu'il ait pris part à leur rédaction.

L'expérience est une lanterne
Attachée dans notre dos
Qui n'éclaire que le chemin parcouru.

Celui qui ne progresse pas chaque jour,
Recule chaque jour.

La joie est en tout ;
Il faut savoir l'extraire.

Examine si ce que tu promets est juste et possible,
Car la promesse est une dette.

Plutôt que de maudire les ténèbres,
Allumons une chandelle, si petite soit-elle.

Celui qui déplace la montagne,
C'est celui qui commence à enlever les petites pierres.

L'archer a un point commun avec l'homme de bien :
Quand sa flèche n'atteint pas le centre de la cible,
Il en cherche la cause en lui-même.

Le tout est plus grand
Que la somme des parties.

Se regarder scrupuleusement soi-même,
Ne regarder que discrètement les autres.

La vraie faute est celle qu'on ne corrige pas.

Lorsque l'on se cogne la tête contre un pot
Et que cela sonne creux,
Ca n'est pas forcément le pot qui est vide.

Ce n'est pas un malheur d'être méconnu des hommes,
Mais c'est un malheur de les méconnaître.

Quand un homme a faim,
Mieux vaut lui apprendre à pêcher
Que de lui donner un poisson.

L'homme de bien ne demande rien qu'à lui-même ;
L'homme de peu demande tout aux autres.

Apprendre sans réfléchir est vain.
Réfléchir sans apprendre est dangereux.

Qui comprend le nouveau
En réchauffant l'ancien
Peut devenir un maître.

Quand vous plantez une graine une fois,
Vous obtenez une seule et unique récolte.
Quand vous instruisez les gens,
Vous en obtenez cent.

Ne vous souciez pas de n'être pas remarqué ;
Cherchez plutôt à faire quelque chose de remarquable.

Quand vous voyez un homme sage,
Pensez à l'égaler en vertu.
Quand vous voyez un homme dépourvu de sagesse,
Examinez-vous vous-même.

Nulle pierre ne peut être polie sans friction,
Nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve.

Que l'on s'efforce d'être pleinement humain
Et il n'y aura plus de place pour le mal.

Ce qu'on sait, savoir qu'on le sait ;
Ce qu'on ne sait pas, savoir qu'on ne le sait pas :
C'est savoir véritablement.

Avoir assez d'empire sur soi-même
Pour juger des autres par comparaison avec nous,
Et agir envers eux,
Comme nous voudrions que l'on agît envers nous-mêmes,
C'est ce qu'on peut appeler la doctrine de l'humanité ;
Il n'y a rien au-delà.

Agissez envers les autres
Comme vous aimeriez
Qu'ils agissent envers vous.

Se peut-il qu'un homme
Soit moins sage qu'un oiseau ?

Oublie les injures,
N'oublie jamais les bienfaits.

Le sage ne s'afflige pas
De ce que les hommes ne le connaissent pas ;
Il s'afflige de ne pas connaître les hommes.

Ne parlez jamais de vous,
Ni en bien, car on ne vous croirait pas,
Ni en mal, car on ne vous croirait que trop.

Choisissez un travail que vous aimez
Et vous n'aurez pas à travailler
Un seul jour de votre vie.

Rien n'est jamais sans conséquence,
En conséquence, rien n'est jamais gratuit.

Le sage a honte de ses défauts,
Mais n'a pas honte de s'en corriger.

L'homme honorable
Commence par appliquer
Ce qu'il veut enseigner ;
Ensuite il enseigne.

Une injustice n'est rien,
Si on parvient à l'oublier.

Notre plus grande gloire
N'est pas de ne jamais tomber,
Mais de nous relever chaque fois.